FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer   Profil   Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés

Fils de...buts!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La parole est à vous ! -> Lecteurs, réagissez !
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rashka
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 82
Localisation: Lens
Masculin

MessagePosté le: Sam 28 Mar - 00:33 (2009)    Sujet du message: Fils de...buts! Répondre en citant



Enzo Zidane, fils de zizou -rien que ça- refait surface dans les media. On l'avait déjà aperçu lors d'un match face à l' équipe jeune du FC Barcelone enchaîner roulettes et autres gestes techniques appréciés par le père.
D'ailleurs, la relève, la prendra-t-il ? Les quotidiens espagnols le verraient bien revêtir le maillot de la Roja, l'équipe nationale. Mais finalement, Enzo empruntera-t-il la même voie que son père, numéro 10 des bleus propulsé au rang d'icône de la nation française.
SocAIR revient sur ces "fils de" qui n'ont pas tous épousé la carrière à succès de leur illustre paternel.

Diego Maradona junior, prophète déchu

Maradona, Villa Fiorito, Boca, Barcelona, Goikoetxea, 1986, El Diez, Argentina, Napoli, drogue, Dalma, Giannina et ... Diego Jr alias Dieguito.
Who that ? Diego Jr Maradona. Le fils de l'éternel meneur de jeu argentin, l'idole de tout un peuple, le fils du D10S, le fils de Diego Armando Maradona.
Né d'une relation entre le Pibe et Cristiana Sinagra, alors présentatrice TV en Italie, Dieguito n'aura jamais le loisir d'admirer son pater titiller le ballon.
En effet, le magicien controversé du football s'illustrera une nouvelle fois en niant toute filiation avec le chérubin. La décision du juge qui accorde la paternité -car l'index du bambin à la même longueur du majeur- à Marado' n'y fera rien ...

Loin de son père, loin de l'Argentine, Diego junior entame alors une carrière de footballeur ... au Napoli.
Les tifosi qui ont par le passé adulé le père, ne verront cependant jamais évoluer le jeune Diego sous le maillot azzuro. A Naples, Dieguito s'arrêtera à une carrière chez les junior. Une longue traversée du désert commence alors pour le jeune Diego qui est baladé de club en club dans les abysses du foot italien, loin de la Serie A et du San Paolo ...
En 2008, petit Diego abandonne le foot. Du moins, le foot comme on le connaît, le football come from England, le football qui se joue sur l'herbe verte et terrains gras. Diego junior range ses crampons et participe au Mondial de Beach Soccer avec l'Italie qui échoue en final face au Brésil ... Évidemment.

Le Beach Soccer, toujours pas pour lui, Diego Jr rechausse les crampons et file signer à River Plate, éternel rival du Boca. Dieguito en profitera alors pour déclarer à la presse « Je supporte River Plate, non pas parce que mon père est fan de Boca Junior, mais parce que je ne m’intéresse pas du tout à son équipe ».

Jordi Cruyff, « El fiasco »

Pas vraiment mauvais, Jordi Cruyff aurait pu être un tout autre joueur sans ce nom, fixé sur son maillot, qui provoque une attente accrue chez supporters et entraîneurs.
Car Cruyff fils c'est 271 matchs (41 buts). A peine plus que le papa sous les couleurs blaugrana (227 matchs et 83 buts). Ok, on l'admettra, rien de glorieux pour un attaquant mais tout de même, peu de joueurs peuvent se targuer d'afficher Barcelona et Man United sur leur CV.

Après 7 ans passés à l'Ajax, Jordi rejoint la Catalunia. Quelques matchs avec l'équipe B du FC Barcelone puis papa -alors à la tête de l'effectif blaugrana- lance le fiston en 1994.
Toutefois, 2 ans plus tard, Johan Cruyff est évincé et Jordi n'est plus vraiment en odeur de sainteté du côté de la Catalogne. La période barcelonaise s'arrêtera là. Cruyff fils s'exile à Manchester pour £1.4 million. Freiné par les blessures, Jordi ne parviendra jamais à s'imposer au sein de l'effectif des Red Devils. Son bilan ? En quatre ans, il jouera seulement 34 matchs et inscrira ... 8 buts.
 
Good Bye England, Jordi trace sa route et retourne en Espagne, à Alavés. Il y restera 3 années et disputera en 2001 la fameuse finale de la Coupe UEFA face à Liv'pool.
En 2008, Jordi a finalement décidé de raccrocher après deux années de galère en Ukraine (Metalurh Donetsk). A l'inverse du "Hollandais volant", Cruyff fils ne prendra jamais son envol ...

Edinho, bouffon du roi

Pelé, le roi Pelé, footballeur talentueux et exemplaire. Les soirées, la drogue, les filles ... connaît pas. Idole, le Monsieur est aussi une référence absolue et veille à l'image que renvoie le Brésil à travers ces footballeurs.
La récente polémique qui a éclaté entre le roi et deux de ses disciples (Robinho et Ronaldo) autour de la drogue démontre à quel point le sujet est sensible pour l'ancien attaquant auriverde.
Et pour cause, son fils Edson Cholbi Nascimento, comme ça se prononce, fut plusieurs fois impliqué dans des affaires de trafic.
Avant de tomber dans la drogue, Edinho fut joueur de foot, comme le papa donc. Et là encore, sa carrière, médiocre, c'est de la poudre aux yeux.
A l'inverse du Rey, ce n'est pas sur le front de l'attaque qu'Edinho évolue mais dans les buts. La majeure partie de son temps, il la passera cependant sur le banc.
Remplaçant, Edinho ne percera jamais dans le club du papa, à Santos et arrêtera sa carrière en 1999.
Bref, un type au casier judiciaire davantage fourni que le palmarès ...  
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 28 Mar - 00:33 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La parole est à vous ! -> Lecteurs, réagissez ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand created by spleen.